Expositions passées

Boire l’eau de la Marne (et de la Seine) !

22 mai 2004 - 31 octobre 2004

Pendant des siècles, les habitants des villages de l’actuel Val-de-Marne ont tiré l’eau dans la Marne, ou dans les puits des cours de ferme. Avec l’apparition au XIXe siècle de la machine à vapeur, les premières installations dédiées à l’eau sont réalisées. C’est le cas à Nogent dès 1835, où une Compagnie des Eaux de la Marne pompait l’eau près du port, pour l’acheminer dans des réservoirs placés dans les hauteurs du relief et qui desservaient, non seulement Nogent, mais également Fontenay, Vincennes et Montreuil…


Drôle de trams

15 novembre 2003 - 25 avril 2004

Après les Trains en banlieue, le musée de Nogent-sur-Marne, en partenariat avec la RATP et le Musée des Transports Urbains, poursuit son exploration du monde des transports et présente Drôles de Trams. Une exposition consacrée aux transports de surface en Ile-de-France, avec les tramways, autobus, omnibus et autres trolleybus. Une histoire d’éclipses et de retours…


Écluses, barrages et canaux

5 avril 2003 - 2 novembre 2003

Cette exposition du musée de Nogent propose la découverte d’une histoire peu connue : la canalisation des rivières. Autrefois, le régime irrégulier de nos rivières ne permettait à la batellerie de fonctionner que quelques mois par an : en hiver, les crues rendaient impossible la navigation et en été, il n’y avait pas assez d’eau pour permettre au bateau de suivre la voie d’eau.


Trains en banlieue

15 novembre 2002 - 27 mars 2003

L'exposition évoque Paris (en raison de la Petite Ceinture) et ses départements limitrophes. La présentation permet de se promener d’un réseau à l’autre (Est, Ouest, Nord, Paris-Orléans, Paris-Lyon-Méditerranée, Grande Ceinture), en déclinant différents thèmes.


Tous à la plage !

6 avril 2002 - 31 octobre 2002

L’exposition est consacrée aux baignades à Paris et en banlieue jusqu’à leur interdiction en raison de la pollution des eaux en 1970. Elle en établit une typologie, tant physique que sociale, et étudie leurs liens avec la vie quotidienne.