Expositions passées

Paris en banlieue

17 novembre 2001 - 24 mars 2002

"Paris en banlieue". Le musée de Nogent-sur-Marne présente une nouvelle exposition racontant l'origine de la banlieue, le rôle de la capitale l'utilisant tantôt comme lieu de rejet tantôt comme espace de liberté et la réaction des municipalités souhaitant marquer leur autonomie. A découvrir jusqu'au 24 mars 2002.


Que d'eau, que d'eau !

3 mars 2001 - 31 octobre 2001

L’exposition traite de la cause des crues, en donne un historique pour l’Ile-de-France et décrit le monde dévasté qu’elles causent (les usines et commerces inondés créent le chômage, les cultures sont noyées, les transports et les communications sont perturbés voire bloqués, la salubrité publique est menacée…).


Artistes d'Yverdon

18 janvier 2000 - 31 janvier 2001

6 artistes d'Yverdon-les-Bains vous font signe : Gilles Boss, Robert Fridrich, Rolf Lehmann, Anne-Claude Rigo, François Ruegg, Patrick Savary. A l'occasion du 35e anniversaire de jumelage antre les villes d'Yverdon-les-Bains et de Nogent-sur-Marne.


Histoire du sport

1 avril 2000 - 31 octobre 2000

Dans le courant de l’année 2000, le musée de Nogent-sur-Marne a proposé une exposition consacrée à l’histoire du sport. Il s’agissait de mettre en lumière quelques points marquants de cette histoire et de l’illustrer avec des exemples choisis principalement dans le Val-de-Marne. Le lecteur verra comment la chevalerie, l’anglophilie et les conséquences de la guerre de 1870 ont joué un rôle déterminant dans la naissance du phénomène sportif.


Expositions universelles et coloniales

13 novembre 1999 - 29 février 2000

Les expositions universelles, qui se différencient des expositions régionales, nationales ou spécialisées, trouvent leur origine dans les expositions industrielles du 18e siècle. C’est en 1798 que François de Neufchâteau, Ministre de l’Intérieur (et propriétaire du château du Perreux) organise en France la première manifestation de ce genre. Il s’agit, dès l’origine, de stimuler les industriels par la présentation des nouvelles découvertes, celles-ci faisant l’objet de récompenses afin de favoriser la concurrence.